Forum Fallersides [RP] L'histoire se réécrit...

Eclasym

Eclasym
  • Grade : Bourgeois
  • Messages : 83
  • Réputation : 375/200
  • Inscrit le : 29-03-2015
Bonjour à tous!

Aujourd'hui j'ouvre ce poste pour introduire une version retravaillé du Rp de la ville qui correspond un peux mieux à l'image de la ville actuel.
Le but est tout de même de resté dans l'idée du Rp originel pour garder l’identité que les créateurs de la ville avaient.

Pour ce faire, je posterai chaque semaine deux paragraphes de ce nouveau Rp pour que vous puissiez le découvrir au fil de temps, une fois l'histoire terminée elle remplacera l'ancien.
Je tiens tout spécialement à remercier Dertfire qui s'en est occupé après lui avoir donner le fils rouge.

Sans plus attendre voici donc l'introduction:



Prologue

" Et je déclare les nouvelles voiries ouvertes ! Elles ont été conçues et pensées pour dynamiser le commerce de notre chère petite ville afin de lui permettre de prospérer ! "

Nous sommes le 18 août 2017, c'est aujourd'hui que s'est terminé un long et difficile travail de finitions des aménagements de la ville. Nous assistons à l'inauguration du Maire, je fais parti des spectateurs, silencieux. Et oui, cette ville a dû subir beaucoup de changements ces dernières années... Elle s'est métamorphosée depuis tout ce temps, surtout depuis que nous avons de nouveau accès à la surface. Pourquoi n'avions-nous plus d'accès me direz-vous ?

Je vais vous raconter une histoire, celle d'un petit village autrefois agricole qui a dû se morfondre dans les ténèbres d'une faille : la ville de Fallersides.


A la semaine prochaine pour la suite!

Eclasym, Maire de Fallersides


Eclasym

Eclasym
  • Grade : Bourgeois
  • Messages : 83
  • Réputation : 375/200
  • Inscrit le : 29-03-2015
Comme promis voici la suite! bonne lecture.


Chapitre 1 : Le village aux mille montagnes


Autrefois, Fallersides avait un nom différent, mais pardonnez-moi, je m'en souviens plus très bien..

Nous avons été bloqués pendant près de 2 décennies dans la faille, incapables de revenir dans notre très cher petit village à la surface. Je me souviens seulement de son surnom : le Village aux mille montagnes. C'était un village absolument divin, les montagnes surplombaient nos cultures mais en laissant juste assez de soleil pour que les champs s'en gorgent. Nous étions officiellement réputés pour notre matière première venue du sol, que le monde entier s'arrachait. Notre pain cuit au petit matin, nos soupes aux différentes épices ainsi que nos melons emplis d'amour et de patience faisaient notre fierté au quotidien. Ces montagnes faisaient aussi notre fierté, elles constituaient une forme de rempart naturel, impénétrable, inébranlable que rien n'arrête. Tout était parfait dans notre village.

Les villageois aussi, ont toujours été d'une grande gentillesse, toujours bienveillants, prêt à aider avec le sourire quelqu'un dans le besoin !

Bien sûr, il y avait toujours ces deux hurluberlus que beaucoup craignaient. La rumeur courait qu'ils pratiquaient tous 2 des magies interdites et nous les obligions à rester sous terre pour pratiquer leurs expériences. M'enfin, nous n'avions jamais eu la moindre preuve de ces avances. Et y'avait aussi ces 2 ou 3 bourgeois pas très nets, on ne savait jamais ce qu'ils avaient derrière la tête, néanmoins c'était grâce à ces fins négociateurs que ce village en était là.

Tout se portait bien, tout le monde était en paix. Jusqu'à ce jour : la journée Noire.


Chapitre 2 : La journée Noire


La journée Noire.. Chuutttt ! Ne le dites pas trop fort ! Il paraît que ça porte malheur !

Cette terrible journée où tout a basculé, nous avons tous sombré dans un chaos le plus total, toute la ville était sens dessus dessous. Elle est arrivée.. Qui ça ? La bête aux yeux écarlates, escaladant le rempart formé par nos précieuses montagnes, la plus grande terreur que la ville n'ait jamais connue.. Comment était-elle ? Je vais vous le dire, j'ai seulement besoin d'un peu de temps pour calmer mes tremblements et mon souffle.. Soupire un grand coup

Voilà... comment elle était ? Elle était immense, avec des griffes acérées capable de trancher n'importe quoi, et surtout n'importe qui... Elle était recouverte de longs poils noirs touchant le sol, cachant une partie de son visage, sauf ses yeux. Si rouges, si transcendants, si... Je... s'arrête un instant

Excusez-moi, ça a beau s'être passé il y a si longtemps, ça reste un grand traumatisme pour moi...

On raconte que ce rouge est le rouge le plus pur du monde, encore plus pur que le rubis lui-même.

Sa posture courbée laissait transparaître un grand instinct de prédateur, forgé au cours de nombreuses années par la chasse et la torture. Sa tête était placée légèrement de côté comme si elle était animée d'une grande soif de sang que rien ne peut arrêter.

Quand est-ce qu'elle est arrivée ? Ce jour, je m'en souviens comme si c'était hier.. C'était le 25 mars 1996, ce jour maudit où la ville a été plongée dans le chaos...
C'est moi qui ai fait la première rencontre avec la bête, un beau jour de printemps pourtant si calme.

Chapitre suivant: Chapitre 3: Chaos
A la semaine prochaine pour la suite!

Eclasym, Maire de Fallersides

Eclasym

Eclasym
  • Grade : Bourgeois
  • Messages : 83
  • Réputation : 375/200
  • Inscrit le : 29-03-2015
Une nouvelle semaine, deux nouveaux chapitres! bonne lecture.

Chapitre 3: Chaos

Quand elle est arrivée, sur le coup, personne ne compris ce qu'il était en train de se passer.

C'est moi qui ai fait la première rencontre avec la bête, un beau jour de printemps pourtant si calme... Je travaillais dans les champs, avec mes parents comme chaque jour de ma vie depuis que je peux manipuler les outils de récolte, c'est-à-dire 4 ans. Je récoltais soigneusement les laitues, matures à point, quand je vis une étrange tache noire descendre de la montagne. Je ne voyais pas du tout ce que cette chose était, mais malgré tout, un énorme frisson traversa tout mon corps. C'est quand je vis une lueur rouge sang, que je me mis à courir et à hurler de toutes mes forces " Partez tous ! Une grande menace arrive ! " dans toute la ville. Les gens intrigués me regardèrent d'abord, avant d'observer à leur tour la montagne. Tous leurs visages devinrent pâles et commencèrent à courir jusqu'à leur maison pour attraper au passage quelques provisions nécessaires à notre survie. Tous couru ensuite vers la mairie de la ville pour demander au maire ce qu'il fallait faire.

" Il faut évacuer toute la ville et vite ! " dit-il d'un air paniqué. " Oui mais où ?? " s'exclama tous les habitants en même temps.

"J'ai une idée" je répondis. "Nous pouvons sûrement nous cacher dans la faille ou les 2 enchanteurs pratiquent leur magie, je pense que nous serons en sécurité là bas, la faille est étroite, je pense que cette menace ne passera pas." " Le temps nous manque, écoutant ce jeune homme là bas ! Tous dans la faille, nous y érigerons des installations de secours ! " à peine cette phrase que se termina que des hurlements retentirent. Des habitants, qui n'avaient pas entendu le message d'alerte, étaient en train d'être dévorer sans que l'on puisse rien n'y faire.

Nous n'avions qu'une idée en tête : Sauver notre peau.

Chapitre 4 : Une descente dans les ténèbres

Nous étions tous en train de courir pour descendre dans la faille, le plus profondément possible. Malgré les ténèbres qui y régnaient, les éclaireurs s'y engouffraient sans broncher. C'est avec 2 ou 3 torches qu'on avançait prudemment jusqu'à la fameuse salle de test de nos 2 enchanteurs fous. Au bout de quelques minutes, on tomba sur une immense porte faite de bois noir qui s'alliait parfaitement avec l'atmosphère sombre de la faille. Elle s'ouvrit sans même qu'on eût à bouger le petit doigt. "Bienvenue cher compatriote, nous savions que vous viendriez ici tôt ou tard."

Le maire s'avança " vous voulez dire que vous êtes au courant pour la bête à la surface ?? c'est encore une de vos manigances !! Je vais être obligé de vous exclure sur le champ ! "
" Calmez-vous M. Le maire.. Nous n'y sommes pour rien, mais une étrange aura nous a alerté il y a quelques minutes d'une menace sans précédent. Nous cherchons d'ors et déjà un moyen de s'en défaire."

Ils auraient pu nous prévenir ? Hm, le chemin est si escarpé qu'ils n'auraient pas eu le temps de venir nous prévenir. Et de toutes façons, presque tout le village les détestent et les crains donc personne n'aurait cru un traître mot de ce qu'il disait.

" Pouvons nous rester ici ? La surface est devenue trop dangereuse.. Je vous en conjure.. " s'agenouilla le maire. "Rrrrrr, arrêtez vous êtes ridicule ! Relevez un peu la tête pour votre village bon dieu ! Vous pouvez rester ici mais il va falloir s'aménager pour survivre ici. " déclara t-il d'un air agacé. C'est alors que commença une longue survie dans la faille.


La semaine prochaine... Chapitre 5 : Une survie dans la faille

Eclasym, maire de Fallersides

Répondre

Vous devez être connecté pour poster.